Les Terres d’Iviana – SPin OFF Le Crieur

RÉSUMÉ

Savez-vous ce qui rôde ainsi dans la nuit paisible ?

Les ombres vagabondent en toute liberté là où la lueur spectrale de la lune ne parvient pas à s’insinuer. Le vent hurle sa complainte désespérée aux branches nues tandis que les oiseaux nocturnes voltigent au gré du vent. Les volets sont tous clos et tentent de protéger les habitants endormis du monde hostile de la nuit.

Mais savez-vous ce qui rôde ainsi innocemment dans la nuit ?

Brelod, lui, pensait le savoir.

GENRE : FANTASY
NOMBRE DE PAGES : En attente

« Toutes les fortifications et protections du mondes ne suffisaient pas à échapper à sa fatale morsure et en cette nuit d’automne rien ne pouvait plus l’empêcher d’agir.
Le Crieur était de retour.»

Les Terres d’Iviana – tome 2 Le Sceptre de lune

RÉSUMÉ

Ô Princesse, sauvez-vous
À genoux, nous implorons,
Ô Princesse, sauvez-nous
Dans votre regard brille
ô douce Princesse, notre salut.
Ô Princesse de la Lune
Faites que cela cesse
Car dans vos yeux de reine
Léandril se redresse

Le chant du barde résonne encore aux oreilles de la jeune fille et menace de lui faire perdre la raison. Mais comment pourrait-elle jamais oublier ce couplet ? Tandis que Depnic ravage le pays, Loralia grandit loin des robes aux tissus soyeux et des leçons de maintien que connaissent les autres filles de son rang. Les conflits s’enchaînent et la peur ronge le peuple, alors ce dernier rappelle son héroïne de toujours pour le sortir de la ruine. Or, si le seul espoir de victoire est anéanti, qu’adviendra-t-il de Léandril ?

GENRE : FANTASY
NOMBRE DE PAGES : En cours

« Planté comme il était, sans la moindre consistance, sans la moindre forme, il observa, horrifié, Loralia user de ses pouvoirs pour façonner son esprit et construire de nouveaux murs. Ces derniers s’élevèrent devant Argus, infranchissables et suffisamment forts pour contenir toute magie. Le défunt roi les observa en sombrant dans le désespoir. »

Les Terres d’Iviana – tome 1 Les yeux de la lune

RÉSUMÉ

Ô Princesse, sauvez-vous
À genoux, nous implorons,
Ô Princesse, sauvez-nous
Dans votre regard brille
ô douce Princesse, notre salut.
Ô Princesse de la Lune
Faites que cela cesse
Car dans vos yeux de reine
Léandril se redresse

Le chant du barde résonne encore aux oreilles de la jeune fille et menace de lui faire perdre la raison. Mais comment pourrait-elle jamais oublier ce couplet ? Tandis que Depnic ravage le pays, Loralia grandit loin des robes aux tissus soyeux et des leçons de maintien que connaissent les autres filles de son rang. Les conflits s’enchaînent et la peur ronge le peuple, alors ce dernier rappelle son héroïne de toujours pour le sortir de la ruine. Or, si le seul espoir de victoire est anéanti, qu’adviendra-t-il de Léandril ?

GENRE : FANTASY
NOMBRE DE PAGES : En cours

« Planté comme il était, sans la moindre consistance, sans la moindre forme, il observa, horrifié, Loralia user de ses pouvoirs pour façonner son esprit et construire de nouveaux murs. Ces derniers s’élevèrent devant Argus, infranchissables et suffisamment forts pour contenir toute magie. Le défunt roi les observa en sombrant dans le désespoir. »

Les Cris sourds

RÉSUMÉ

Bernard Werber a dit « les phrases sont fortes, mais les mots sont encore plus forts, et par moment, le silence les bat tous les deux. »

Au-delà de sentiments abstraits, il se souvient de son visage, concret, immortel, gravé sur un morceau de papier comme pour l’aider à se remémorer tous ces sentiments embrumés. Pourtant, il aurait préféré le trou noir. Que tout se dilate et s’efface, comme l’encre sous la pluie. Que, de nouveau, les émotions disparaissent pour lui rappeler qu’il ne sait pas aimer.

GENRE : ROMANCE PSYCHOLOGIQUE
NOMBRE DE PAGES : 227
LES THÈMES : Mutisme, solitude, homophobie, rejet

« Son regard est enflammant, il s’est surpris à penser à ses deux grands orbes bleus au cours des jours précédents. Des yeux azur, profonds, intenses et séduisants. Un regard qui hante Raphael bien plus qu’il n’aimerait se l’avouer. »